La sécurité à la chasse

Respect des 30 degrés pour le tir, des cultures et de la distance de 150 mètres autour des maisons, de l’importance des parcs aux animaux, respect d’autrui (promeneurs comme vélos), un code de bonne conduite existe pour chasser en toute sécurité. L’établissement sensibilise les chasseurs et accompagne les fédérations dans la mise en œuvre des consignes de sécurité.


En collaboration avec les autres services de l’État, l’OFB met également en place les dispositifs nécessaires au contrôle du bon respect des règles de transport, de détention et de manipulation de l’armement.

Le Code de l’environnement reprend cette réglementation : « Nul ne peut pratiquer la chasse s’il n’est titulaire et porteur d’un permis de chasser valable. La délivrance du permis de chasser est subordonnée à l’admission à un examen. Cet examen porte notamment sur la connaissance de la faune sauvage, la réglementation de la chasse, ainsi que sur les règles de sécurité qui doivent être respectées lors du maniement des armes, dont la maîtrise sera évaluée à l’occasion d’une épreuve pratique. Le permis de chasser peut être retiré en cas de condamnation pour homicide involontaire ou pour coups et blessures involontaires survenus à l’occasion d’une action de chasse ou de destruction d’animaux nuisibles. »

    Les règles à respecter pour chasser

    > Il est interdit de faire usage d’armes à feu sur les routes et chemins publics et sur les voies ferrées.

    > Il est interdit à toute personne placée à portée de fusil d’une de ces routes, chemins ou voies ferrées de tirer dans cette direction ou au-dessus. Toute personne placée à portée de fusil des lieux listés ci-après a l’interdiction de tirer en direction :

    • des stades et lieux de réunions publiques en général
    • des habitations particulières (y compris caravanes, remises, abris de jardin)
    • des bâtiments et constructions dépendant des aéroports

    > Les chasses collectives au grand gibier ou au petit gibier –dénommées aussi battues – sont très encadrées et les consignes de sécurité doivent y être scrupuleusement appliquées par tous les participants :

    • le port des vêtements de couleur fluo est de plus en plus courant et dans la plupart des cas obligatoire ;
    • le transport des armes de chasse est réglementé ;
    • le chasseur doit toujours prendre en compte son environnement avant d’effectuer un quelconque tir.

    Les accidents de chasse

    Depuis 1997, l’ONCFS puis l’OFB et les fédérations départementales des chasseurs se mobilisent activement pour réduire les accidents, notamment au travers de la formation et de la conduite de nombreuses opérations de communication. Le nombre d’accidents survenus à la chasse (corporels et mortels) a significativement baissé ces dernières années.

    Voir le bilan 2019-2020