Appui aux politiques publiques

L'Office français de la biodiversité a pour mission d'accompagner et d'apporter son appui aux acteurs publics pour la conception, la mise en œuvre et l’évaluation de leurs politiques.

Des politiques publiques pour la protection de la biodiversité

La première loi qui protège la biodiversité en France date de 1906. Ce texte a été complété au fil des années, notamment avec des lois emblématiques comme celle sur la protection de la nature du 10 juillet 1976, celle sur la protection et la mise en valeur des paysages de 1993, la loi de 2006 sur les parcs nationaux et les parcs naturels marins... Plus récemment la loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages d'août 2016 est venue enrichir ce corpus.

Outre la loi, de nombreuses stratégies et plans d’actions donnent le cadre des politiques en faveur de la biodiversité. Ainsi depuis 2004, la stratégie nationale pour la biodiversité (SNB) est la concrétisation de l’engagement français au titre de la Convention sur la diversité biologique (CDB).

    vignette_67_33
    texte_p_67_33

    Il existe également de nombreux plans d’actions et stratégies de gestion et préservation de la biodiversité :

    • espèces exotiques envahissantes,
    • poissons migrateurs,
    • trame verte et bleue,
    • continuité écologique des cours d’eau,
    • plans nationaux d’action (PNA) pour les espèces dont PNA loup, ours, lynx mais bien d’autres espèces sont concernées (chauves-souris, pollinisateurs, etc.).

    L'OFB est impliqué dans de nombreux projets européens...

    > Life Marha : projet intégré sur les habitats naturels marins ;
    > Projet régional RESCCUE (Restauration des services écosystémiques et adaptation au changement climatique) en Polynésie française :
    > Cari'mam : réseau de gestionnaires d’aires marines et parcs marins protégés de la Caraïbe ;
    > Projet Interreg SAMARCH, gestion des salmonidés dans la Manche ;
    > Life Alister pour la protection du Grand Hamster d'Alsace.

    ... et contribue aux conventions internationales

    > la Convention sur la diversité biologique ;
    > la Convention climat ;
    > la Convention sur les zones humides, appelée Convention de Ramsar ;
    > la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES).

    Au cœur du réseau des acteurs de la biodiversité

    L'Office gère ou co-gère plusieurs espaces naturels protégés (parcs naturels marins, sanctuaire, réserves naturelles, réserves de chasse et de faune sauvage,...). Il apporte également un appui aux 11 parcs nationaux qui lui sont rattachés, ainsi qu’aux autres gestionnaires d’espaces naturels protégés : animation du réseau de gestionnaires d’aires marines protégées et de la conférence des aires protégées. Il coordonne également les 11 conservatoires botaniques nationaux.

    Pour répondre aux enjeux de protection de la biodiversité sur les territoires, l’Office participe à la création et à l’animation du réseau des agences régionales de la biodiversité avec les régions, les agences de l’eau et les services déconcentrés de l’État.

    L’établissement aide aussi les collectivités territoriales dans la mise en place d’actions en faveur de la biodiversité avec notamment les « Atlas de la biodiversité communale ou l’initiative « Territoires engagés pour la nature ». Il participe également à la formation des élus à la protection de la biodiversité.

     

    ZOOM SUR LE PLAN BIODIVERSITE

    Pour accélérer la mise en œuvre de mesures prioritaires et mobiliser l’ensemble de la société et les acteurs, l’État français a lancé en 2018 le Plan Biodiversité. Pour que la préservation devienne un défi national pour les territoires, les collectivités, les entreprises mais aussi les différents ministères, les grands réseaux d’acteurs et les citoyens.

    Le Plan biodiversité en chiffres :

    • 6 axes stratégiques
    • 24 objectifs
    • 90 actions

    > Consulter le site dédié au Plan biodiversité