Mobilisation de la société

L’Office français de la biodiversité a pour mission la mobilisation de l’ensemble de la société en faveur de la biodiversité. Son rôle de levier auprès des acteurs, décideurs et des citoyens doit contribuer à réduire les pressions exercées sur la faune, la flore et leurs habitats tout en multipliant les contributions positives. Pour ce faire, l’établissement entend faire monter le sujet biodiversité dans l’opinion publique et créer les conditions optimales pour favoriser l’engagement de tous.

Pourquoi une mobilisation collective ?

vignette_67_33
texte_p_67_33

Les enjeux de biodiversité ne peuvent trouver de réponse suffisante que grâce à l’implication de tous. Il est nécessaire de porter la biodiversité, dans l’opinion et dans les actions publiques comme privées, au même niveau que le changement climatique, les deux sujets sont liés.

Le rapport de l’IPBES et les indicateurs de l’Observatoire national de la biodiversité dressent un constat alarmant de l’état de la biodiversité en France. Il est important d’agir vite pour inverser la tendance. Si les aspects bénéfiques des initiatives ciblées ne sont plus à démontrer, c’est la somme de l’ensemble des actions de chacun qui permettra un réel changement. La mobilisation constitue ainsi une des pierres angulaires de l’action collective contre la perte de biodiversité.

Qui doit agir ? 

L’érosion de la biodiversité impacte l’ensemble de la société humaine. Tous les acteurs, que ce soient des entreprises, des collectivités, des fédérations, des associations, des professionnels ou des citoyens doivent s’engager à leur mesure. Chacun peut y prendre part en adoptant des modes de consommation durable et écologique.

Comment s’impliquer ? 

Pour animer la mobilisation, l’OFB travaille à créer les conditions pour que les acteurs non étatiques comme les entreprises, les collectivités, les fédérations, les associations se mobilisent et s’engagent à leur mesure notamment via l’initiative dédiée aux collectivités, « Territoires engagés pour la nature », et aux entreprises, « Entreprises engagées pour la nature – act4nature France ».  Il joue un rôle de « cœur » de réseau pour les acteurs, auxquels il apporte un accompagnement technique et financier dans le champ de compétence de l’établissement.

Pour opérer un véritable changement d’échelle, notamment dans les secteurs clés pour la biodiversité (agriculture, aménagement du territoire, pollutions, etc.), l’OFB appuie l’élaboration et l’évaluation des politiques publiques de biodiversité comme des politiques sectorielles.

L’OFB lance également de nombreuses initiatives de sensibilisation afin de favoriser une prise de conscience et d’encourager les citoyens à agir en faveur de la biodiversité.

En 2020 à Marseille, l’OFB sera présent au prochain Congrès mondial de la nature de l’UICN du 11 au 19 juin.

En 2020, la France organise le Congrès mondial de la nature de l’UICN, événement international sur la protection de la nature. Pour la première fois, le Congrès accueillera le grand public au sein des « Espaces Générations Nature (EGN) ». Co-pilotés par le ministère de Transition écologique et solidaire et l’OFB, et composés d’espaces pédagogiques, ludiques et artistiques, les EGN auront un double objectif de donner aux visiteurs les clés pour agir en faveur de la biodiversité et de leur faire découvrir les engagements des acteurs français.