Le Parc national de Port-Cros

Créé en 1963, le Parc national de Port-Cros est considéré à l’échelle de la façade méditerranéenne et au niveau international, comme un véritable laboratoire de gestion des milieux insulaires : sur ce littoral où pèsent de très fortes pressions d’usages, il doit sans cesse innover pour sauvegarder ou restaurer la qualité exceptionnelle des écosystèmes et des paysages à transmettre aux générations futures.

vignette_67_33
Carte du Parc national de Port-Cros
texte_p_67_33

Sur le continent, le Parc national a engagé, avec les cinq communes du littoral varois adhérentes à sa charte et les acteurs du territoire, un ambitieux programme d’actions favorisant un développement durable.

Le Parc national assure également des missions additionnelles :

  • la gestion opérationnelle du domaine de l’État et du Conservatoire du littoral pour une surface d’environ 2 700 ha ;
  • la gestion portuaire du port de Port-Cros ;
  • l’animation de la partie française de l’Accord du sanctuaire Pelagos ;
  • l’administration du Conservatoire botanique national méditerranéen de Porquerolles.

Quelques chiffres :

  • 132 suivis scientifiques annuels
  • 18 forts et batteries
  • 1,5 million de visiteurs sur les îles cœur de Parc national

 

vignette_67_33
Baterie du Pradeau - Crédit photo : Christel Gérardin
Plage d'argent - Crédit photo : Christel Gérardin
texte_p_67_33

> Valoriser les patrimoines culturels

Sur le territoire du Parc national, 2 000 ans de patrimoine militaire nous contemplent. La sauvegarde et la valorisation de ces monuments historiques sont une mission incontournable du Parc national. Ainsi, le fleuron de Porquerolles, le fort Sainte-Agathe, présente une exposition permanente permettant de découvrir l’histoire de l’île.

D'autres sites remarquables ont été restaurés comme le fort du Moulin à Port-Cros, qui permet désormais de disposer d'un lieu de rencontres et de formation sur l'île.

Sur le continent, à la Tour Fondue, véritable porte d'entrée du Parc national, la restauration du fort du Pradeau se poursuit. En projet, un espace d'accueil et de sensibilisation du public. Ce point de passage offrira aux 500 000 visiteurs embarquant vers Porquerolles, un lieu d’information sur le territoire.

> Capt'île : quand le tourisme de masse devient un objet d'étude

Les îles de Port-Cros et Porquerolles classées coeur de Parc national attirent chaque année 2 millions de visiteurs, dont 1,2 million concentrés sur trois mois.

L’île de Porquerolles, qui accueille 15 000 visiteurs chaque jour en juillet et août et voit sa population multipliée par 50 l’été, arrive à saturation.

Les problématiques liées au sur-tourisme - sites saturés, plages bondées, pénurie d’eau, dégradations des milieux et atteintes aux biotopes - ont conduit en 2016 le Parc national à associer les pouvoirs publics et les acteurs locaux du tourisme dans une démarche de transition afi n de garantir la performance durable de cette destination et par là même, mieux concilier objectifs de préservation et pérennité économique.

La démarche « capacité de charge » doit permettre d’évaluer le rapport bénéfice / coût de la fréquentation touristique à tous points de vue : environnemental, bruit, satisfaction des îliens et des visiteurs, économie, et de trouver des solutions pour éviter de rendre insupportable la vie sur l’île.