Actualités
National

Bilan du suivi estival de la population de loup

Espèces

Ce bilan recense 97 zones de présence permanente du loup dont 80 meutes, avec une poursuite du développement de l’espèce moins importante que celle constatée l’année dernière.

Les nouveaux groupes sociaux mis en évidence s’installent essentiellement en périphérie de l’aire de présence historique de l’espèce. Les Alpes du nord connaissent l’installation de trois nouveaux groupes, au nord de la Savoie et aux portes de la vallée du Rhône. Une nouvelle meute est observée dans le massif méditerranéen des Maures. Enfin, une toute première reproduction est identifiée hors du massif alpin, dans le massif jurassien.

Evolution des indices de vie du loup entre avril et octobre 2020. Crédits : OFB

Evolution des indices de vie du loup entre avril et octobre 2020. Crédits : OFB

Des secteurs à surveiller dans les prochains mois

Les futures opérations de suivi s’attacheront à mieux connaitre la situation du loup sur les nouveaux secteurs à surveiller : Montagne de Chabre (05), Haute Romanche (38), chartreuse (38-73), Bauges (73-4), Les Voirons (74) et les Coteaux de Provence (83).

Carte représentant la présence du loup en France à la fin de l'été 2019. Crédits : OFB

Carte représentant la présence du loup en France à la fin de l'été 2019. Crédits : OFB

Comment ça marche ?

Le suivi estival du loup repose sur le protocole du hurlement provoqué. Il consiste à stimuler le hurlement des loups afin de détecter la présence de jeunes et ainsi attester de la reproduction de l’espèce sur une zone.

Lire le document