Actualités
Océan Atlantique (Outre-mer)

Le sanctuaire Agoa à l’écoute des mammifères marins

Connaissances & données
Espèces
Espaces naturels protégés

Pour étudier les mammifères marins présents dans les Caraïbes, un réseau d’hydrophones est en cours de déploiement par le sanctuaire Agoa et ses partenaires.

Le sanctuaire Agoa pilote le projet Interreg CARI’MAM (Caribbean Marine Mammals Preservation Network) dont l’objectif est de mettre en réseau les aires marines protégées et acteurs travaillant sur les mammifères marins dans les Caraïbes. Dans ce cadre, il coordonne le développement d’une stratégie d’acquisition de données acoustiques associant, pour la première fois, 14 territoires différents de la Grande Région Caraïbe :

  • la Martinique,
  • la Guadeloupe,
  • Haïti,
  • Saint-Eustache,
  • Aruba,
  • Bonaire,
  • Saint-Barthélemy,
  • Anguilla,
  • Saint-Martin,
  • les Bermudes,
  • Saint-Vincent-et-les-Grenadines,
  • Les Îles Turques-et-Caïques,
  • Les Bahamas,
  • La Jamaïque.

Ainsi, 20 hydrophones vont être déployés pour enregistrer les sons émis par toutes les espèces de mammifères marins passant à proximité.

En fin d’année 2020, 11 hydrophones ont été installés et neuf autres seront bientôt positionnés sur un périmètre allant des Bermudes à l’ile de Bonaire (Nord – Sud) et de la Jamaïque à la Martinique (Ouest – Est).
Ces enregistreurs, immergés par 20 mètres de profondeur, seront remontés tous les 40 jours pour récupérer les données et être entretenus. Ils capteront également les autres bruits de l’océan, telle que la pollution sonore liée aux activités humaines.

Analysées par un logiciel d’apprentissage profond (deep learning), les données récoltées permettront d’améliorer grandement les connaissances sur ces espèces afin de mieux pouvoir les protéger.