Actualités
Bourgogne-Franche-Comté

Pêche électrique sur la Loue dans le Doubs

Milieu aquatique

Depuis 2014, tous les ans à la même période, la fédération de pêche s'associe à l'Office français de la Biodiversité, avec l'aide du département et de l'agence de l'eau, pour recenser les populations piscicoles. Le 24 juillet dernier, l’opération a eu lieu à Cléron, un cours d'eau sur lequel le nombre de poissons reste très faible.

Qu'est ce que la pêche électrique ?

Le principe de la pêche électrique est de dresser un inventaire à instant T sur un espace défini. Un courant électrique continu est généré dans l’eau, ce qui force les poissons à nager vers les pêcheurs qui les recueillent alors dans leurs filets. L’opération est renouvelée trois fois sur ce tronçon de la Loue, pour un comptage le plus exhaustif possible des espèces. Truites Fario, ombres, chevesne, chabot, loches sont présentes mais en quantité nettement insuffisante par rapport à ce que l’on pourrait attendre dans une rivière de ce type qui n’aurait pas de problème de pollution. C’est ce que constate Christian Rossignon de la Fédération du Doubs pour la pêche et la protection du milieu aquatique.