Partenaires engagés pour la nature

L’initiative « Partenaires engagés pour la nature » vise à faire émerger, reconnaître et valoriser le potentiel d’action et de mobilisation des associations, fondations, fédérations, syndicats... Des organisations aux atouts indispensables dans la dynamique de sensibilisation et d’accompagnement des citoyens, collectivités et entreprises en faveur de la biodiversité.

Qui peut devenir un Partenaire engagé pour la nature ?

vignette_67_33
texte_p_67_33

 

L'initiative s'adresse aux structures organisées qui maillent la société : associations environne-mentales, culturelles, sportives, d’élus et d’entreprises, fondations d'utilité publique, mouvements de jeunesse, syndicats de salariés, structures d’inclusion sociale.

Elle est ouverte à toutes les organisations, qu’elles bénéficient d’un large réseau ou se déploient à une échelle locale, qu'elles soient débutantes ou initiées en matière de biodiversité.
 

Qu'apporte la reconnaissance Partenaire engagé pour la nature ?

La reconnaissance « Partenaire engagé pour la nature » apporte à la structure et ses membres :

  • du crédit dans ses actions de sensibilisation des citoyens et d’accompagnement des entreprises ou des collectivités ;
  • une visibilité, à l’échelle nationale voire internationale, dans le cadre d’évènements ou d’une communication globale sur l’initiative « Engagés pour la nature » ;
  • un accès au « club des engagés » pour échanger, partager des outils, monter collective-ment en compétences (partage de bonnes pratiques, réseaux d’influence, etc.), et créer de nouvelles synergies.
     

Quel est le rôle d’un Partenaire engagé pour la nature ?*

En matière de biodiversité, le rôle à jouer des structures organisées auprès de leurs membres, des citoyens, des collectivités ou encore des entreprises est multiple :

  • Sensibiliser pour favoriser une prise de conscience des dangers qui pèsent sur la biodiversité et partager avec l’ensemble de la société civile des priorités claires au niveau national ou local. Exemples : organiser des actions d’éducation à l’environnement, participer à des conférences ; publier des guides d'accompagnement à l'action, organiser des formations, etc.
  • Accompagner les citoyens, les entreprises et les collectivités dans leur volonté de mettre en place des initiatives, les aider à faire émerger des projets et les mettre en œuvre. Exemples : accompagner vers des stratégies zéro artificialisation, zéro phyto ou zéro plastique ; aider à la création d'un Atlas de la biodiversité communal, faire évoluer ses pratiques de con-sommation, etc.)
  • Mobiliser en aidant à la création de synergies, en tirant profit des bonnes pratiques, en valorisant des acteurs et des initiatives inspirantes. Exemples : créer des outils de sensibilisation ou d'aide à la décision, mettre en réseau des acteurs, promouvoir les dispositifs Territoires engagés pour la nature et Entreprises engagées pour la nature-act4nature France, etc. ]
  • Agir directement en faveur de la biodiversité en menant des actions ciblées. Exemples : restaurer des terres dégradées, mener une opération de réensauvagement, etc. ]

Comment participer ?

vignette_67_33
texte_p_67_33


Le partenaire qui souhaite candidater doit s’engager à réaliser un certain nombre d’actions pour la biodiversité dans les trois ans. Son plan d'actions fait l'objet d'une évaluation selon 4 critères principaux avant attribution de la reconnaissance :

  • Être impliquant, cohérent et proportionné
  • Être mesurable, révisable et inscrit dans une perspective d’amélioration continue
  • Être impactant et additionnel
  • Être en lien avec l’action publique pour la biodiversité

Un bilan de l'exécution du plan d'actions est réalisé tous les deux ans et au terme de celui-ci.
 

« Engagés pour la nature » est une action du Plan biodiversité du Gouvernement portée par l'Office français de la biodiversité. Elle se décline pour les entreprises, les territoires et les partenaires qui s'engagent en faveur de la biodiversité. Cette initiative vise à renforcer la mobilisation de l’ensemble de la société pour enrayer l’érosion de la biodiversité.