Actualités
Auvergne-Rhône-Alpes

Restaurer les habitats naturels

Espaces naturels protégés
Milieu terrestre

L’Office français de la biodiversité (OFB) conduit des opérations de réhabilitation d'habitats naturels dans les réserves dont il assure la gestion. En septembre 2019, les équipes de la Direction Régionale d'Auvergne Rhône-Alpes sont intervenues dans la Réserve nationale de chasse et de faune sauvage des Bauges où la biodiversité de l'alpage d'Armène est menacée par l'arrêt du pastoralisme.

En montagne, l’arrêt de l’activité pastorale n’est pas sans effet pour la biodiversité. Sur l’alpage d’Armène, 43 années d’abandon de ces pratiques (1960 à 2003) ont modifié la mosaïque des habitats naturels, notamment entre la forêt et les alpages, et entraîné une perte de biodiversité. Les espèces ligneuses (arbres et arbustes) progressent au détriment des strates herbacées.

Plusieurs dizaines d'espèces végétales et animales sont impactées comme le Sabot de Vénus, le Chardon bleu ou de nombreux papillons.


Parmi les oiseaux présents sur l’alpage, le tétras-lyre constitue une excellente espèce indicatrice de ces transformations.
Depuis 1979, cette espèce emblématique fait l’objet d’un suivi intensif qui permet de mettre en relation les changements qui affectent la réserve (climat, activités humaines) et le statut de conservation de l’espèce.

Afin de restaurer ces habitats, une opération de réhabilitation a été mise en place dans le cadre d'un contrat Natura 2000 qui bénéficie d'un financement européen.
En tant que co-gestionnaires de la réserve nationale de chasse et de faune des Bauges, l'Office national des forêts (ONF), le Parc naturel régional du massif des Bauges et l'OFB ont validé ensemble les modalités d'intervention. Le Parc naturel régional du massif des Bauges a également participé techniquement et financièrement au projet, au titre d'animateur du site Natura 2000.

Cette opération était composée de deux volets :

  • Sur le terrain, une équipe de 9 bûcherons ont œuvré sur plusieurs hectares pour permettre un retour vers des habitats ouverts
  • Un partenariat avec les acteurs pastoraux complète efficacement le dispositif afin de garantir le maintien dans le temps des habitats reconquis (bail rural à clauses environnementales, mesure agro-environnementale et climatique).

La combinaison de l'intervention mécanique avec l'adaptation des pratiques pastorales permettra de produire durablement des gains et de pérenniser ces améliorations environnementales. Suite à ces travaux, un nouveau chantier s’ouvre aujourd'hui pour la redistribution de l'eau sur l’alpage.