Actualités
Océan Atlantique (Outre-mer)

Une équipe dédiée aux projets « Économie et biodiversité » en Guyane

Depuis fin 2019, une équipe de l’Office français de la biodiversité (OFB) accompagne des projets de développement économique pour et par la biodiversité. Elle intervient en priorité dans les Outre-mer mais également sur l'ensemble du territoire hexagonal.

L'utilisation des plantes dans la cosmétique, l’agroécologie ou encore l’écotourisme sont autant d’activités économiques qui s’appuient sur la biodiversité tout en pouvant lui être bénéfique. Pour démontrer par l’exemple qu’économie et biodiversité peuvent être compatibles, le nouveau dispositif « ingénierie de projet, économie et biodiversité » a été mis en place.

Constituée de trois personnes, l’équipe d’ingénierie de projets « économie et biodiversité » de l’OFB est localisée à Cayenne (Guyane française). De compétence nationale, elle a pour mission d’appuyer la mise en œuvre d’actions concrètes pour un développement économique pour et par la biodiversité. Elle travaille au quotidien avec les collectivités, les services de l’Etat, les chambres consulaires et des porteurs de projets.

L’équipe se positionne essentiellement sur du pré-amorçage et de l’amorçage des projets, que ce soit en appui à la création d’activités économiques ou de structuration de filières. L’appui de l’OFB doit permettre le passage de l’idée au projet, à la fois sur une meilleure intégration de la biodiversité dans les modèles économiques que pour la mobilisation des outils techniques et financiers nécessaires à leur mise en œuvre.
Elle travaille d’ores et déjà sur plusieurs projets prometteurs : le développement d’un pôle agroécologique et d’une filière d’huîtres de mangrove en Guyane ou encore la valorisation des plantes aromatiques et à parfum.
D’autres filières sont potentiellement concernées comme par exemple le biomimétisme, les écomatériaux, la chimie verte etc.

Un appel à projets en mars 2021

Pour appuyer cette dynamique, l’Office français de la biodiversité va lancer un appel à projets en mars 2021. Il aura pour objectif de soutenir des projets de création, structuration et/ou promotion d’activité économique ou de filières innovantes permettant de valoriser la biodiversité de façon « responsable ».

Il s’adressera à l’ensemble des acteurs économiques de Guyane, Martinique, Guadeloupe, Saint-Barthélémy*, Saint-Martin et Saint-Pierre-et-Miquelon.

Cet appel à projet sera également l’occasion de structurer dans chacun des territoires un réseau d’acteurs animés par cette même volonté de mettre le vivant au cœur des logiques de développement durable des territoires.

*sous réserve de l’accord de la collectivité