Les aires marines éducatives

Nées en 2012 aux Marquises, les aires marines éducatives (AME) permettent à des élèves et leur enseignant de gérer de manière participative une zone maritime littorale de petite taille. Cette démarche pédagogique et écocitoyenne a pour but de sensibiliser le jeune public à la protection du milieu marin mais également de découvrir ses acteurs.

 

Une aire marine éducative, qu'est-ce que c'est ?

vignette_67_33
texte_p_67_33

En « s’appropriant » une petite zone maritime littorale dont ils vont orchestrer la gestion participative, les élèves de CM1, CM2 et 6ème développent avec leur enseignant un projet de connaissance et de protection du milieu littoral et marin. Cette démarche se fait en lien direct avec les acteurs de ces milieux :

  • pêcheurs et autres métiers de la mer,
  • collectivités locales,
  • scientifiques,
  • associations d’usagers et de l’environnement…

Des référents, issus le plus souvent du monde associatif, appuient l’enseignant sur les sorties de terrain, la découverte du milieu marin et de ses acteurs, le lien avec le territoire.

Au programme des élèves : la mise en place d’un conseil des enfants pour la mer, la réalisation d’un état des lieux du site, l’acquisition de connaissances, la réflexion autour des enjeux et des objectifs de leur aire marine éducative, la mise en place d’actions.

Les élèves et l'enseignant gèrent leur aire marine éducative selon les principes d'une charte.

Les grands objectifs des aires marines éducatives

Les AME se basent sur le respect d’une méthodologie AME et d’une charte AME, qui visent à mettre en œuvre les trois piliers de ces aires :

  • Former les plus jeunes à l’éco-citoyenneté et au développement durable,
  • Reconnecter les élèves à la nature et à leur territoire,
  • Favoriser le dialogue entre les élèves, les acteurs de la mer (usagers, acteurs économiques), et les gestionnaires d’espaces naturels…

Un concept né aux Marquises

vignette_67_33
texte_p_67_33

Né aux Îles Marquises en 2012, ce concept d’aire marine éducative est le fruit de l’imagination des élèves de l’école primaire de Vaitahu (Ile de Tahuata).

Alors qu’ils écoutaient des scientifiques de la campagne océanographique Pakaihi i te moana leur raconter l’immense richesse de leur environnement marin, les élèves ont exprimé leur souhait de devenir responsable de leur propre aire marine protégée en face de leur école.

Trois ans plus tard, pour renforcer le réseau polynésien des aires marines éducatives et étendre la démarche à l’échelle nationale, un partenariat a été signé par la ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, et le Président du gouvernement de la Polynésie française.

Ce qu’en disent les porteurs de projet :

« Les élèves ont beaucoup apprécié le fait d’acquérir des connaissances transdisciplinaires sur un même territoire. Et nous – enseignants et référent – avons beaucoup apprécié l’ouverture d’esprit et l’implication des enfants dans la vie de la commune. Ils en deviennent citoyens à part entière. Une aire éducative, c’est un acte citoyen. »

Virginie, T. Enseignante

« Le projet AME permet de travailler quasiment toutes les compétences demandées à des élèves de cycle 3 en donnant du sens à ces apprentissages grâce à une approche concrète des points étudiés : l'approche de la classification des êtres vivants prend tout son sens quand il s'agit de déterminer la nature des animaux collectés, par exemple. En géographie, cela a été l'occasion de travailler sur l'aménagement du littoral par l'homme, sur l'influence du tourisme sur la zone.
La présentation du projet en conseil de gestion a donné lieu à la production de nombreux écrits. Les situations orales ont permis de développer des compétences quant à la prise de parole et la confiance en soi. La liste des apprentissages est trop longue pour pouvoir être détaillée en totalité... »

Guillaume, B. Enseignant

Plus de 100 projets AME en France métropolitaine et dans les outremers

Lancé en septembre 2016 avec 8 écoles pilotes, le réseau des aires marines éducatives compte aujourd’hui plus de 100 projets AME dans l’Hexagone, en Corse et dans plusieurs départements ultramarins. La moitié est déjà labellisée « aire marine éducative ».

Le projet s’appuie sur un comité de pilotage national composé des ministères de la Transition écologique et solidaire, de l’Éducation nationale, des Outre-mer et de l’OFB.

Rejoindre les aires éducatives et obtenir le Label AME

Pour reconnaître et mettre en valeur l'engagement des écoles, le label "aire marine éducative" est décerné chaque année aux écoles qui s'engagent dans la démarche.

Chaque année, les inscriptions sont ouvertes sur le site de l'OFB entre mars et juin. L'information est également directement diffusée aux enseignants par les académies.

Cette inscription vous permet d'être identifié par la cellule d'appui de l'OFB et les partenaires de votre territoire qui pourront vous appuyer à monter vos projets et vous mettre en relation avec des projets existants, afin que les élèves puissent commencer leur aire éducative dès la rentrée suivante en septembre.

La labellisation intervient en fin d'année scolaire, au minimum 6 mois après le lancement du projet avec les élèves, sur étude du dossier de demande de labellisation. Son obtention repose sur le respect de la méthode notamment l’implication des élèves qui décident des orientations du projets lors du conseil des enfants pour la mer ou pour la terre.