La réserve nationale de chasse et de faune sauvage du lac du Der et des étangs d’Outines et d’Arrigny

L’Office français de la biodiversité gère la réserve nationale de chasse et de faune sauvage (RNCFS) du lac du Der et des étangs d’Outines et d’Arrigny en région Grand Est.

vignette_67_33
Vue aérienne de la réserve nationale de chasse et de faune sauvage du lac du Der et des étangs d’Outines et d’Arrigny. Crédit photo : J.P. Formet
texte_p_67_33

Située à cheval sur les départements de la Marne et de la Haute-Marne, dans un triangle formé des villes de Saint-Dizier (52), Montier-en-Der (52) et Vitry-le-François (51), la RNCFS du lac de Der et des étangs d’Outines et d’Arrigny s’étend sur 5664 hectares. Elle est constituée de deux entités aux fonctionnements hydrologiques et hydrauliques différents mais complémentaires d’un point de vue écologique :

  • un grand lac artificiel de 4800 ha, propriété de l’établissement public territorial de bassin (EPTB) Seine Grands Lacs,
  • trois étangs latéraux du lac, les étangs d’Outines et d’Arrigny, propriété du Conservatoire du Littoral.

Au niveau régional, la réserve se situe au cœur d’une immense mosaïque de zones humides constituant la Champagne Humide, plus grand site Ramsar du territoire métropolitain.

Elle est également concernée par 4 sites Natura 2000 :

Habitats et espèces de la réserve

La RNCFS du lac du Der joue un rôle majeur dans la préservation des oiseaux, notamment ceux inféodés aux zones humides.

A ce jour pas moins de 302 espèces d’oiseaux ont été observées sur ce site, dont 79 sont inscrites à l’Annexe I de la Directive Oiseaux.
La quantité (effectifs d’oiseaux d’eau dépassant régulièrement les 20 000 individus) et la diversité des espèces migratrices (165) et hivernantes (97) fréquentant la RNCFS lui confèrent une importance internationale. Pour plusieurs espèces, la réserve accueille régulièrement plus de 1% de l’effectif total de la population considérée. C’est le cas notamment pour la Grue cendrée, espèce emblématique qui contribue à la renommée du site, mais également pour la Sarcelle d’hiver, le Fuligule milouin ou encore le Canard chipeau.
En période de reproduction, la réserve nationale de chasse et de faune sauvage du lac du Der et des étangs d’Outines et d’Arrigny accueille pas moins de 120 espèces nicheuses. Avec 7 espèces de hérons coloniaux nichant sur le site, la RNCFS abrite une des plus belles colonies mixtes d’ardéidés nicheurs de la région Grand Est. Elle accueille également plus de la moitié de l’effectif nicheur de Sterne pierregarin de Champagne-Ardenne.

En termes de biodiversité, en plus des oiseaux, ce sont également 11 espèces d’amphibiens, 6 de reptiles, 23 de poissons, 53 de mammifères dont 16 de chiroptères,126 espèces d’invertébrés et 538 espèces végétales qui ont été recensées sur la RNCFS. Pour plusieurs d’entre-elles, comme le Murin de Bechstein ou encore le Triton crêté, la réserve présente des enjeux de conservation.

Grues cendrées. Crédit photo : J.P. Formet
Triton crêté. Crédit photo : Philippe Massit / OFB

L'OFB, gestionnaire de la réserve nationale de chasse et de faune sauvage du lac du Der et des étangs d’Outines et d’Arrigny

L’OFB est gestionnaire de la réserve depuis 1978. Il assure la mise en œuvre du plan de gestion 2016-2025, qui fixe notamment 4 objectifs à long-terme :

  • Maintenir la diversité biologique de la réserve par la préservation des habitats et de réseaux écologiques fonctionnels ;
  • Poursuivre les études nécessaires sur les espèces et habitats pour mieux les protéger et les favoriser ;
  • Valoriser le patrimoine naturel et la gestion de la réserve et sensibiliser les publics, les acteurs et les gestionnaires du territoire ;
  • Optimiser la gouvernance et la gestion courante du site.

Depuis 2013, une convention de partenariat existe entre l’OFB et la Ligue pour la Protection des Oiseaux de Champagne-Ardenne (LPO-CA). La LPO-CA est ainsi pleinement associée à la gestion des étangs d’Outines et d’Arrigny, en bénéficiant d’un contrat d’animation pour la gestion de zones humides de l’Agence de l’eau Seine-Normandie.

La gestion multi-partenariale des propriétés du Conservatoire du littoral (CdL), est, en outre, définie dans une convention-cadre passée entre le CdL, l’OFB, l’Office National des Forêts (ONF), le Syndicat Mixte d’aménagement touristique (SMAT) du Der, et la LPO CA. En plus de l’OFB et de la LPO-CA, l’ONF intervient dans la gestion des parties de la RNCFS relevant du régime forestier et faisant l’objet d’un plan d’aménagement spécifique.

La réserve reçoit également le soutien technique de nombreux autres partenaires, et en particulier de l’établissement Seine Grands Lacs ainsi que des fédérations départementales des chasseurs de la Marne et de la Haute-Marne.

Réglementation dans la réserve

Afin de préserver l’équilibre biologique du site et la quiétude des oiseaux, la RNCFS fait l’objet d’une règlementation spécifique définie dans le cadre de deux arrêtes inter-préfectoraux. Il est notamment interdit de :

  • Chasser ;
  • Pénétrer dans les zones de quiétudes ;
  • Pénétrer sur le site des étangs d’Outines et d’Arrigny. La promenade à pied est toutefois autorisée sur les chemins balisés ;
  • Camper ;
  • Faire du feu ;
  • Déposer des déchets ;
  • Promener des chiens sur le site des étangs d’Outines et d’Arrigny. Obligation de les tenir en laisse sur le site du lac du Der.