La réserve naturelle nationale de Jujols

L'Office français de la biodiversité est co-gestionnaire de la réserve naturelle nationale (RNN) de Jujols en Occitanie.

vignette_67_33
La réserve naturelle nationale de Jujols. Crédit photo : Karine Geslot
texte_p_67_33

Située dans la partie orientale de la chaîne des Pyrénées (60 km de Perpignan ; 20km de Prades), la réserve naturelle nationale de Jujols fait partie de la région du Conflent et occupe le versant sud du Mont Coronat. En tenant compte de sa topographie, sa superficie cadastrale est d’environ 472 hectares.

La réserve de Jujols a vu le jour grâce à l’important travail de l’association Charles-Flahault, qui, dans le cadre de la loi du 10 juillet 1976 relative à la protection de la nature a pu concrétiser un projet de création d’espace naturel protégé. Elle a été créée le 23 octobre 1986, par décrets ministériels, avec deux autres réserves : Conat (549 ha) et Nohèdes (2137 ha). Ces trois réserves se situent au niveau du Mont Coronat, rare massif de nature calcaire parmi les montagnes catalanes, qui a naturellement intéressé très tôt les naturalistes et les géologues. L'intérêt du massif dans sa globalité a justifié la création du site Natura 2000 du Madres-Coronat en 1999.

Habitats et espèces de la réserve

La réserve naturelle nationale de Jujols abrite une mosaïque de milieux variés issus de la diversité géologique originale et des activités humaines passées et actuelles (pastoralisme, sylviculture). En outre, Jujols est la localité de référence pour des schistes ardoisiers de Jujols.

Les milieux ouverts (pelouses et prairies) sont soumis à une évolution naturelle vers des milieux forestiers. Les milieux humides (sources et pelouses humides méditerranéennes), ici plus qu'ailleurs si rares et fragiles, risquent la destruction ou l'assèchement.

Cette diversité d'habitats favorise la présence de différentes espèces animales et végétales. 1474 espèces animales et 1314 espèces végétales et de lichen ont été recensés sur la réserve. Parmi ces espèces, environ 190 présentent un intérêt patrimoniale fort (listes ZNIEFF/ZICO ou protégées au niveau national).
La forêt de pins riche en bois mort accueille des insectes saproxyliques (qui réalisent tout ou une partie de leur cycle de vie dans le bois en décomposition) d'intérêt patrimonial fort au niveau régional et national. La non-intervention d'une partie de la forêt est donc essentielle.

Lézard ocellé. Crédit photo : Alain Garnier

Les escarpements rocheux calcaires et les éboulis abritent de nombreuses plantes rares, endémiques ou en limite d'aire de répartition.

L'OFB, co-gestionnaire de la réserve naturelle nationale de Jujols

Actuellement deux organismes sont co-gestionnaires de la réserve : l’OFB et la Fédération des Réserves Naturelles Catalanes (FRNC). Cette association issue de la loi de 1901 a été créée en 1991 afin de mettre en commun des moyens humains et techniques destinés à la gestion de 9 réserves naturelles du département des Pyrénéens-Orientales.

La réserve naturelle de Jujols travaille aujourd’hui à la mise en œuvre de son troisième plan de gestion écologique (2019-2028) afin de protéger le patrimoine d’aujourd'hui et de demain.

vignette_67_33
Suivi du lezard ocellé dans la réserve.
texte_p_67_33

Le premier volet vise à connaître pour gérer. Poursuivre les inventaires d'espèces, assurer une veille écologique grâce à des protocoles de suivis, évaluer la qualité et l'évolution des habitats naturels, les cartographier et analyser les résultats dans le temps et l'espace permettent de comprendre les phénomènes naturels ou anthropiques influençant le fonctionnement et l'évolution des écosystèmes.

Le deuxième volet conduit à gérer pour préserver. Protéger un espace naturel aux nombreux usages exige un compromis entre intervention humaine et non-intervention afin de :

  • Lutter contre la colonisation forestière des milieux ouverts en encourageant un pastoralisme compatible avec la biodiversité et en restaurant des pelouses (débroussaillage ou gyrobroyage) ;
  • Maintenir des îlots de sénescence en forêt, notamment par le maintien du bois mort en place ;
  • Éviter la perturbation voire la destruction des milieux et des espèces par les activités humaines.

Réglementation dans la réserve

Afin de préserver le patrimoine de la réserve de Jujols, une réglementation spécifique a été mise en place. Il est notamment interdit de :

  • jeter des déchets,
  • circuler en véhicule motorisé,
  • cueillir des minéraux ou des fleurs,
  • camper,
  • faire du feu.
Dans cette rubrique :