Actualités
Provence-Alpes-Côte d'Azur

Barbara Pompili à la rencontre des agents de l’OFB

Mobilisation
Milieu terrestre

Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, était dans le Parc national des Ecrins ce mercredi 2 septembre. Au programme : réunion avec les éleveurs sur la cohabitation avec le loup, présentation d’Atlas de la biodiversité communale et rencontre avec des agents de la brigade Loup et du service départemental des Hautes-Alpes de l’Office français de la biodiversité.

Pour débuter sa visite dans les Hautes-Alpes, la Ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili est allée à la rencontre de plusieurs éleveurs de la région pour échanger sur le thème de la prédation des loups. Éric Hansen, Directeur interrégional PACA-Corse et Patrick Poyet, Directeur des grands prédateurs, ont accompagné la Ministre afin d’apporter une expertise technique sur ces questions. La brigade Loup et ses missions de défense des troupeaux  ont également été présentées à Barbara Pompili. Les agents présents ont pu s’entretenir avec la Ministre qui s’est montrée très intéressée par ce retour d’expérience, notamment l’évocation du volet social et appui psychologique auprès des éleveurs très prégnant dans leur quotidien professionnel.

Les Atlas de la biodiversité à l'honneur

Dans l’après-midi, les Atlas de la biodiversité communale (ABC) de Saint-Jean-Saint-Nicolas et de Saint-Léger-les-Mélèzes ont officiellement été dévoilés. Accueillie par Pierre Commenville, directeur du parc national des Ecrins, la Ministre a pu découvrir toute l’ampleur du travail multi-partenarial qui a donné naissance à ces inventaires.

Les associations naturalistes Flavia et Grenha avaient fait le déplacement pour présenter leurs méthodes de collecte sur les insectes et les mollusques. Véritable cartographie des enjeux de biodiversité sur un territoire, la réalisation d’un Atlas de la biodiversité communale donne l'occasion aux communes de réaliser un diagnostic précis de leur territoire pour mieux préserver et valoriser leur patrimoine naturel. Cette présentation a également été l’occasion de rappeler le lancement du nouvel appel à projet « Atlas de la biodiversité communale » doté d’une enveloppe de 2.5 millions d’euros, financés par l’OFB.

Rencontre avec les équipes de l'OFB

Barbara Pompili a conclu son déplacement en rencontrant les agents du service départemental des Hautes-Alpes de l'OFB. Ils lui ont exposé l’éventail de leurs missions en mettant en avant la richesse du travail en réseau et l’étroite collaboration avec les différents acteurs locaux (Préfecture, DDT, Parc national des Ecrins).

Philippe Moullec, chef du service départemental des Hautes-Alpes a rappelé que la création de l’OFB impliquait une plus grande responsabilité et ouvrait un champ d’action élargi notamment vers la mobilisation citoyenne. En réponse, Barbara Pompili a souligné que l’information, l’éducation, le dialogue et la prévention étaient à développer en plus des actions classiques de police de l’environnement. La Ministre a également exprimé sa fierté d’avoir cet établissement dans le périmètre de son ministère en mettant en lumière l’importance de ses missions pour la protection de l’environnement. Elle a tenu à remercier personnellement l’OFB et ses agents pour leur travail et leur implication quotidienne en faveur de la biodiversité.  Pour clore cette rencontre, Eric Hansen a évoqué la situation dans la région PACA, en rappelant que « malgré l’érosion de la biodiversité, les agents sont aussi témoins d’événements exceptionnels comme les deux pontes de tortues Caouanne à Fréjus ».