Actualités
Occitanie
Provence-Alpes-Côte d'Azur
Corse

Lancement du réseau régional de protection de la Posidonie en Méditerranée

Connaissances & données
Milieu marin

Le Mediterranean Posidonia Network (Réseau méditerranéen pour la Posidonie)a vu officiellement le jour le 30 septembre dernier à l'initiative de l'Office français de la biodiversité.

Il réunit d’ores et déjà 11 pays du bassin de la Méditerranée qui partagent des enjeux communs de protection de la Posidonie, écosystème majeur et endémique de la région.

Ce réseau a pour principal objectif de préciser une stratégie et un plan d’action de protection de la Posidonie à l’échelle régionale du bassin méditerranéen.

D’autres pays pourraient rejoindre la dynamique...

En 2020, en Méditerranée française, la présence de navires sur les herbiers a augmenté de 15% pendant l'été par rapport à 2019. Plus de 7 000 mouillages ont été dénombrés sur les herbiers. Source Agence de l’eau Rhone-Méditerranée - Corse  suivis Donia

Depuis quelques semaines, en France, les premiers arrêtés de la réglementation de mouillage des navires de plus de 20 ou 24 mètres dans les eaux de la Méditerranée française viennent d’être signés par la Préfecture maritime de Méditerranée afin de renforcer la protection des habitats, notamment des impacts liés au mouillage.

3 questions à ….
Frédéric Villers, Référent mouillage de la délégation de façade Méditerranée de l'OFB

vignette_67_33
texte_p_67_33

Quels sont les objectifs du "Mediterranean Posidonia Network" ?

Nous souhaitons renforcer la coopération à l'échelle de la Méditerranée où la conservation de l'herbier de posidonies est un des enjeux majeurs. C'est un écosystème clef pour le bassin méditerranéen. Aujourd'hui une des plus grandes menaces est celle des ancrages des navires et notamment des plus grosses unités. En France, la protection des herbiers de posidonies est en train de se renforcer au niveau réglementaire. Il faut éviter un effet report de l’impact vers d'autres pays où la réglementation est moins contraignante car ces navires se déplacent rapidement.

Comment est né ce réseau et qui rassemble- t-il ?

Le réseau est né sous l'impulsion de l'OFB à l'issue d'un colloque européen sur l'impact des ancrages. Nous avons noué un contact avec nos collègues italiens, espagnols, grecs et croates. Nous avons contacté l’ensemble des pays de la rive Méditerranée. Le Maghreb est également concerné. La première réunion virtuelle début octobre a rassemblé 11 pays et la Commission européenne. C'est au-delà de nos espérances.

Quelles vont être vos premières actions ?

Nous allons mener une étude pour connaitre la réglementation et le niveau de protection de l'herbier de posidonies dans chaque pays. Nous devrons aussi élargir la connaissance et établir une carte des secteurs prioritaires d’action. Enfin, l'enjeu fondamental est celui de la communication, la réussite des actions entreprises aux Baléares en est la preuve. Nous espérons développer un outil dès 2021, une vidéo en plusieurs langues. Nous aimerions que la population soit aussi sensible au sort des herbiers qu'elle l'est à celui des récifs coralliens.

La Posidonie de Méditerranée (Posidonia oceanica)

Cette plante marine, strictement endémique à la Méditerranée, et l’habitat qu’elle constitue, sont le support d’une biodiversité exceptionnelle et d’une forte productivité.

L’herbier de posidonies, Posidonia oceanica est l’habitat clé de la Méditerranée :

  • 25 % des espèces animales observées y sont présentes.
  • Puits de carbone (1cm² d’herbier relâche 14L d’oxygène par jour).
  • Il protège également les plages de l’érosion en atténuant les houles
  • Il purifie l’eau en filtrant les matières en suspension.

Sa croissance étant très lente (1 m par siècle en dehors de toute pression), il est particulièrement vulnérable, d’autant plus qu’une fois détruit, il est à ce jour, impossible de le restaurer.

Strictement protégés au niveau français, européen et international, les herbiers de posidonies ont régressé de 10 % depuis un siècle et subissent des pressions d’origine diverse : aménagements côtiers, chalutage, mouillage….