Le petit cycle de l'eau

L’Office français de la biodiversité intervient sur l’ensemble du petit cycle de l’eau.

Qu’est-ce que le petit cycle de l’eau ?

Il existe un cycle naturel de l’eau, mais pour l’usage de cette ressource par l’Homme, des installations et un circuit ont été mis en place pour la rendre potable et pour assurer le traitement des eaux usées avant le rejet dans le milieu naturel.

Le « petit cycle de l’eau », désigne le parcours que l’eau emprunte du point de captage dans la rivière ou la nappe d’eau souterraine jusqu’à son rejet dans le milieu naturel. Il comprend le circuit de l’eau potable et celui du traitement des eaux usées.

Ce chemin est composé de sept étapes :

  • Le prélèvement d’eau brute
  • La potabilisation de l’eau
  • Le stockage de l’eau potable
  • La distribution de l’eau potable
  • La collecte des eaux usées
  • Le traitement des eaux usées (assainissement collectif – concerne 85 % des usagers)
  • Le rejet au milieu naturel

Un autre système existe pour l’assainissement des eaux usées : un dispositif d’épuration autonome à l’échelle de l’habitation et géré individuellement par son propriétaire (non raccordé au réseau d’assainissement collectif) – 15 % des usagers concernés en France) : on parle alors d’assainissement non collectif

L’OFB et le petit cycle de l’eau

A l’échelle locale et nationale, les agents de l’Office français de la biodiversité sont mobilisés à chaque étape du petit cycle de l’eau :

Afin d’améliorer la qualité des eaux captées pour l’alimentation en eau potable, l’Office français de la biodiversité pilote le Centre de ressources Captages. Il a pour ambition de renforcer les compétences des acteurs en charge des prélèvements d’eau destinée à la consommation humaine, selon un mode de travail multi-partenarial et collaboratif. Il vise ainsi à montrer, par le partage d’expériences, qu’il est possible de concilier activités économiques des territoires et préservation de la qualité de l’eau et de la biodiversité.
> En savoir plus : https://professionels.ofb.fr/fr/node/543
> Contact : Guillaume Juan - guillaume.juan.apti@ofb.gouv.fr

Dans les Outre-mer, l'Office français de la biodiversité assure une mission de financement des infrastructures en eau potable et assainissement collectif pour garantir un accès pour tous à des services publics de qualité. L’établissement est responsable de la répartition du budget entre les différents bassins hydrographiques qui s’élève, chaque année, à environ 22 millions d’euros.
> En savoir plus : https://ofb.gouv.fr/la-solidarite-interbassins
> Contact : Odile Cruz – odile.cruz@ofb.gouv.fr

Avec l’appui des services de l’État, l’Office français de la biodiversité pilote l’Observatoire des services publics d’eau et d’assainissement. Depuis 2009, cet observatoire recense et diffuse de nombreuses données sur l'organisation, la gestion, la tarification et la performance des services publics d'eau et d'assainissement français.
> En savoir plus : http://www.services.eaufrance.fr/
> Contact : Sophie Portela - sophie.portela@ofb.gouv.fr

L’Office français de la biodiversité contribue à l’exercice des polices administrative et judiciaire relatives à l’eau. Sur le terrain, les inspecteurs de l’environnement contrôlent la qualité des milieux aquatiques pour assurer une bonne qualité écologique des eaux.
> En savoir plus : https://ofb.gouv.fr/police-de-lenvironnement