Lancement du suivi de la restauration du marais de l’Estagnol

Le projet de restauration de la zone humide de l’Estagnol a été sélectionné pour faire partie des 10 sites pilotes du Life intégré ARTISAN. Ce programme financé par l’Union européenne a pour objectif de démontrer l’efficacité et les avantages des Solutions fondées sur la Nature (SfN), dans une région où le réchauffement climatique devrait augmenter la fréquence des crues et le risque d’inondations.

Une consultation citoyenne sur la santé des océans, des lacs, des fleuves et des rivières

Jusqu’au 27 novembre, une grande consultation sur l’importance des océans, des milieux aquatiques et les moyens de leur protection est coordonnée en ligne par l’Ifremer. L’Office français de la biodiversité est partenaire de cette initiative.

Pollution des rivières : une méthode de prédiction de la contamination des poissons à l’aide de crustacés

La surveillance de la pollution chimique est un enjeu crucial pour préserver les écosystèmes aquatiques et la qualité des eaux. Le PFOS, un composé perfluoré très persistant dans l’environnement, fait partie des substances polluantes prioritaires au titre de la DCE – Directive Cadre sur l’Eau – et doit être surveillé dans les milieux aquatiques, en particulier chez les poissons. Suite au développement d’une méthodologie de surveillance des polluants dans les rivières s’appuyant sur les gammares, de petits crustacés sensibles aux changements de leur environnement, INRAE et l’OFB ont développé et testé une démarche utilisant ces crustacés pour prédire la contamination des poissons. L’étude de faisabilité(1), publiée dans Environmental Sciences Europe, montre que la mesure de la concentration de PFOS chez des gammares encagés permet de prédire le dépassement de la norme de qualité environnementale pour ce composé.