La réserve nationale de chasse et de faune sauvage d’Orlu

L'Office français de la biodiversité gère la réserve nationale de chasse et de faune sauvage (RNCFS) d’Orlu en Occitanie.

vignette_67_33
texte_p_67_33

Située aux confins des Pyrénées ariégeoises et catalanes, la réserve nationale de chasse et de faune sauvage d’Orlu s'étend dans la partie supérieure de la vallée de l’Oriège, sur une surface de près de 4 250 hectares.

Instituée en 1981, la RNCFS s’inscrit dès le départ dans l’étude et la conservation de la faune sauvage de montagne, notamment de l'Isard et du Grand tétras. Cinq grandes missions lui sont confiées :

  • protection de la faune sauvage,
  • recherche scientifique,
  • réservoir d’animaux destinés aux renforcements de populations extérieures,
  • formation d’étudiants et de scolaires et information du grand public,
  • formation des chasseurs de montagne.

En raison des habitats et des espèces endémiques présentes sur le site, le territoire de la réserve est inclus dans un périmètre du réseau Natura 2000 au titre des deux directives « Habitats » et « Oiseaux ».
Pastoralisme et tourisme, comme d’autres activités, prennent également place sur le territoire de la réserve.

Habitats et espèces de la réserve

De par sa surface importante et son amplitude altitudinale, la RNCFS d'Orlu présente une mosaïque d’habitats  :

  • landes et pelouses d’altitude dont la conservation est fortement influencée par les activités pastorales, et dans une moindre mesure par la fréquentation touristique ;
  • des milieux forestiers, peu impactés par la gestion forestière, mais pouvant subir l’impact des grands ongulés (notamment du cerf) et l’impact du pastoralisme en lisières (écobuage, piétinement, sur pâturage) ;
  • des milieux humides ;
  • des prairies de fauche de l’étage montagnard impacté par la déprise agricole ;
  • des milieux rupestres.

Elle abrite de nombreuses espèces animales caractéristiques des milieux montagnards :

  • Mammifères : Ours brun, Loup gris, Desman des Pyrénées, les chiroptères ou le Chat forestier.
  • Oiseaux : Grand tétras, Gypaète barbu, Milan royal, Vautour fauve, Lagopède alpin, Perdrix grise de montagne, Crave à bec rouge, Pic noir, Merle à plastron, Chouette de Tengmalm
  • Papillons : Azuré de la croisette et l’Agrion de Mercure.

L'OFB, gestionnaire de la réserve nationale de chasse et de faune sauvage d’Orlu

Les terrains de la réserve sont la propriété des communes d'Orlu et d'Orgeix. La gestion de la réserve est assurée depuis 1982 par l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage, devenu l’OFB depuis le 1er janvier 2020.

Un plan de gestion décennal (2013-2022) comportant 5 objectifs à long terme est actuellement mis en œuvre :

  • Contribuer à la recherche scientifique concernant les habitats et les espèces patrimoniales de montagne,
  • Améliorer la connaissance et assurer le suivi des espèces patrimoniales de montagne,
  • Conserver une mosaïque d'habitats favorables à la biodiversité des écosystèmes montagnards,
  • Participer à l’accueil du public et à la formation des usagers du milieu montagnard,
  • Intégrer la réserve dans son environnement et pérenniser son fonctionnement.

Un partenaire local, l'Observatoire de la montagne, participe activement aux objectifs du plan de gestion, notamment sur le volet éducation à l'environnement. En raison de sa gestion partagée reconnue comme exemplaire, la réserve d’Orlu a été inscrite dans la Liste Verte de l’UICN en 2018.

Réglementation dans la réserve

  • Pas de chien, même tenu en laisse pour ne pas déranger la faune sauvage et les troupeaux domestiques,
  • Rester sur les sentiers pour ne pas déranger la faune sauvage et permettre l'observation à tous
  • Pour le repos ou le pique-nique, 2 zones autorisent les visiteurs à s’écarter momentanément du chemin
  • Eviter de faire trop de bruit pour ne pas déranger la faune sauvage
  • Ne pas jeter les déchets
  • Feu interdit
  • Ne pas cueillir de fleurs
Dans cette rubrique :